Pour Anil B, son livre est « la meilleure manière de conclure » le projet des 7 merveilles du monde

YouTube. De gamer à grand voyageur. En l’espace de 10 ans sur YouTube, Anil B en aura fait du chemin en emportant toujours avec lui, une partie de sa communauté. S’il a réussi l’an passé à étonner ses abonnés avec son projet des 7 merveilles du monde, il y a quelques semaines, le vidéaste leur a fait une autre surprise avec ce même projet. Avec son ami Eliott, ils ont sorti un livre autour de leurs différents voyages, « Les 7 merveilles by Anil B » aux éditions Larousse.

Conclure ce gros projet est un moyen de montrer à ses abonnés qu’il ne faut rien lâcher, surtout lorsque l’on veut réaliser ses rêves. C’est ce qu’Anil B nous a raconté au travers de notre interview (à retrouver ci-dessous) à l’occasion de la sortie de son livre, le 15 mai.

anil-b

***

  • Comment l’idée t’est venue de voyager aux 4 coins du monde pour découvrir les 7 merveilles ?

Avant de voyager, j’étais dans les jeux vidéo pendant très longtemps sur ma chaîne Wartek. Quand j’ai voulu arrêter, j’ai voulu faire quelque chose d’assez impressionnant et grandiose. Et qu’est-ce qu’il y a de plus grandiose que les 7 merveilles du monde? C’est un peu comme ça que le projet est né. On en a discuté puis tout a été mis en place en novembre 2017. J’ai eu un sublime partenariat avec Air France qui m’a permis de voyager dans toutes les destinations en échange de création de contenu. Voilà ce qui a rendu ce projet possible.

Je n’avais vu aucune de ces 7 merveilles, donc c’était vraiment quelques chose de tout nouveau pour moi. J’allais découvrir de nouveaux pays, en ramener des images et des explications historiques, voilà pourquoi ce projet m’intéressait autant. 

  • Peux-tu nous expliquer la manière dont tu as travaillé avec Eliott?

Avec Eliott, on se connait depuis 8 ans. A l’époque, on jouait aux jeux vidéos et on a même vécu ensemble. Lui est devenu photographe un peu avant que moi j’arrête de faire le gaming et on s’est retrouvé sur quelques projets, notamment celui des 7 merveilles.

La plupart des photos où l’on me voit sont réalisées par Eliott, les photos paysage ou drones sont de moi. Pour tourner les plans, on a discuté énormément tous les deux chaque matin pour se dire qu’il nous fallait des plans rapprochés, larges, la prise de son s’il y a des oiseaux… On s’organise un peu comme ça.

Pour les retouches photos, en général c’est moi qui m’en charge car la plupart du temps ce sont des images qui vont sur mon Instagram. Pour le livre qu’on sort avec Larousse, c’est Eliott qui a fait les retouches sur ses photos et moi sur les miennes. On a essayé de se coordonner pour un rendu plus harmonieux.

  • Avec ce tour du monde, quel(s) message(s) as-tu voulu transmettre à ta communauté?

J’ai passé 6 ans dans ma chambre et du jour au lendemain je me suis dit que je loupais quelque chose dehors. J’ai voulu parcourir le monde pour voir tout ce que j’avais raté. Le message que j’essaie de faire passer c’est que si vous avez envie de réaliser un projet, faîtes-le parce que l’on a qu’une vie. Il faut se lancer, même si c’est risqué, pour ne pas regretter et voir des choses incroyables à travers le monde.

En ayant voyagé dans autant de pays, j’ai découvert des personnes fantastiques, des façons de vivre qui sont parfois totalement à l’opposé surtout quand on passe de Pékin en Chine au Pérou.

anil

  • Pourquoi as-tu souhaité poursuivre ce tour du monde avec un livre?

Ca n’est pas vraiment poursuivre, c’est plutôt conclure parce que c’est la meilleure façon de boucler ce projet fou. Quand Larousse m’a proposé de faire un livre autour des 7 merveilles, j’étais très honoré de travailler avec cette maison d’édition.

A la base, je voulais faire un livre uniquement de photos et en travaillant avec Larousse on s’est rendu compte que c’était plus judicieux et surtout plus intéressant de faire un livre qui explique les 7 merveilles du monde à travers mon voyage et nos images. C’est juste la meilleure façon de conclure ce voyage que de sortir un livre format A4 de 160 pages avec que des belles photos et des belles explications.

  • Que retiens-tu de ces voyages?

J’ai vu des choses vraiment incroyables. Le Machu Picchu est ce que j’ai vu de plus beaux sur cette terre et j’aimerais beaucoup y retourner. Il y a tant à découvrir au travers du monde, comme des constructions d’homme qui méritent vraiment d’être vues.

  • As-tu d’autres projet à venir de ce type?

C’est vrai que ce projet était énorme. Je l’ai adoré mais il a pris énormément de temps sur un an avec 15 vidéos. On a voyagé sur 50.000 km. On me pose souvent la question « qu’est-ce que tu pourras faire de mieux? », je ne pense pas avoir de réponse parce que c’est compliqué de voir mieux que les 7 merveilles du monde.

J’ai tout pleins de choses à faire avec la sortie du livre donc on va se concentrer sur ça cette année, profiter de la vie et moins voyagé ou en tout cas moins pour un format vidéo. D’autres projets vont venir très certainement en fin d’année ou l’année prochaine.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Publicités

Une réflexion sur “Pour Anil B, son livre est « la meilleure manière de conclure » le projet des 7 merveilles du monde

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s