Quand les influenceurs sont lassés par les reportages TV sur leur métier

Influenceurs. « Les erreurs s’enchaînent mais ne se ressemblent pas ». Les influenceurs et les médias, ce n’est pas une histoire d’amour. Ces deux dernières semaines, la télévision a une nouvelle fois évoqué le métier de créateur de contenu mais avec quelques petites maladresses.

Chloé du blog La Penderie de Chloé a accepté d’être suivie pendant deux jours par les équipes de « Tout compte fait », une émission diffusée sur France 2 le samedi après-midi. Elle y présentait son métier. Quant à Cyprien et Squeezie, ils ont été mis en avant dans la matinale de « Télématin ». Ces influenceurs ont publié un article ou une vidéo pour commenter leurs passages sur petit écran. « On va revenir dessus parce que je pense que c’est important », explique ainsi Cyprien.

Ces YouTubeurs riches

Le vendredi 12 avril, la chroniqueuse Julia Livage évoque le gaming sur Internet. Pour présenter ce nouveau « phénomène », elle met en avant deux chaînes YouTube des « stars » du domaine: Cyprien et Squeezie. « Les YouTubeurs les plus riches et les plus suivis au monde », est la première information qui a énervé le vidéaste. La présentatrice ne commence pas par faire le portrait des deux gamers, mais débute tout de suite en évoquant des revenus monstrueux, alors qu’il n’en est rien. Cyprien a vu rouge car dans chaque interview qu’il a pu donner, les chiffres de son revenu sont arrivés sur la table alors qu’il ne souhaite pas en parler.

La présentation du gaming dans Télématin se poursuit… mal. Pour montrer l’influence de Squeezie et de Cyprien sur YouTube, Julia Livage donne leurs chiffres d’abonnés: 12.000 et 6000. « Ils ont 12.000 et 6000 abonnés chacun ». Sauf que les deux vidéastes culminent à plus de 12 millions de followers. Une petite faute qui n’a pas échappé à Cyprien. « Ca montre le sérieux porté aux jeux vidéos et aux YouTubeurs […] ça témoigne quand même d’un petit ‘balécoullisme’ ambiant dans les médias », s’emporte le créateur de contenu.

Après de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux de la part des abonnés des deux YouTubeurs, Télématin est revenu sur sa chronique « parce que nous avons fait une bourde samedi ». La chroniqueuse s’excuse d’avoir donné de mauvais chiffres en précisant les bons.

Les partenariats sur Instagram

Bien avant cette petite erreur de Télématin, c’est une autre blogueuse qui a été présentée à la télévision. Dans l’émission « Tout compte fait » du samedi 5 avril, Chloé a accepté l’invitation pour présenter son métier. Après son passage sur le petit écran, la créatrice de contenu est revenue sur son expérience dans un post de blog pour commenter quelques point abordés durant l’émission.

Première surprise lors de la diffusion, le nom du reportage. L’angle du tournage lui était présenté ainsi à la base: « Comment les influenceurs sont devenus aujourd’hui incontournables pour les marques? » pour se transformer en « Influenceurs, quand ils font de la pub sans en avoir l’air ». Un petit détail qui ne change rien à son intervention mais qui met l’accent sur le côté négatif de son travail alors qu’elle aurait apprécié se focaliser sur le positif. « Je suis, bien sûr, très déçue que le reportage se termine par les aspects négatifs et les mauvaises pratiques de certains influenceurs », note-t-elle sur son blog.

La blogueuse bordelaise a aussi voulu rectifier quelques points, en commençant par la voix off. Pour présenter le reportage, Julien Bugier parle lui aussi de « fortune » pour évoquer le salaire des créateurs de contenu. Un paradoxe pour Chloé qui lui rappelle qu »il fait partie des rares journalistes à très bien gagner sa vie tandis qu’un nombre astronomique de pigistes essaient de vivre correctement de leur passion ».

Dans l’ensemble, Chloé est assez satisfaite de son passage dans l’émission puisqu’elle a représenté le métier qui la passionne. Elle reste cependant déçue de certains points abordés dans le reportage et des maladresses des journalistes, comme sur le chiffre que sa société aurait gagné en travaillant avec Go Sport (8000 euros et non 15.000 euros tient-elle à préciser).

Quant à Cyprien, après avoir fait de nombreuses apparitions sur le petit écran, il reste lasser des journalistes qui ne le décrivent que par des chiffres et qui ne prennent pas au sérieux le métier de YouTubeur. Il précise cependant que certaines émissions comme Quotidien ou Le Tube ont su faire de supers reportages car ils se sont vraiment intéressés à leur métier. Il espère que les autres médias prendront exemple sur eux.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s