EnjoyPhoenix est atteinte du SOPK, qu’est-ce que ce syndrome?

Santé. « J’ai besoin de vous parler un petit peu ». Au mois de mars, Marie Lopez alias EnjoyPhoenix, annonçait à sa communauté passer plusieurs examens médicaux avant de nous dévoiler les résultats. Ce 3 avril, la YouTubeuse a avoué de quoi elle souffrait du SOPK, syndrome des ovaires polykystiques. Une femme sur 10 en France est touchée.

Parmi elle, la jeune vidéaste qui a été alertée par le retour de son acné quelques mois après avoir arrêté la pilule. Chez Marie Lopez, ce syndrome ce serait déclaré à la suite de troubles du comportement alimentaire dont souffre encore la jeune YouTubeuse et d’autres symptomes. Mais qu’est-ce que le SOPK?

Le SOPK, kesako ?

Le syndrome des ovaires polykystiques a été décrit pour la première fois en 1935. Le SOPK est visible lors d’une échographie par de nombreux petits kystes qui s’agglutinent autour des ovaires mais il peut se déclarer de manière différente selon la personne. Il survient à la suite de nombreux mécanismes, comme des troubles du comportement alimentaire chez EnjoyPhoenix (mais pas que) et peut être visible via différents symptômes comme l’apparition de l’acné, des règles irrégulières ou encore une prise de poids.

L’évolution du SOPK peut entraîner plusieurs complications, notamment lors d’une grossesse (risque accru de fausse couche, d’accouchement prématuré ou encore de diabète gestationnel). Dans le pire des cas, la femme se retrouve dans l’impossibilité de procréer dû à une absence d’ovulation. Une dépression, des maladies cardio-vasculaires, l’apnée du sommeil… peuvent aussi être l’un des effets du syndrome.

Aujourd’hui, aucun traitement n’est disponible. Dans le cas d’EnjoyPhoenix, ses médecins lui ont conseillé de prendre des hormones ou de retourner à la pilule, ce qu’elle ne souhaite pas.

Avoir peur de la suite

Ce dérèglement hormonal a permis à la jeune femme de prendre conscience qu’elle se mettait trop la pression dans sa vie professionnelle. Pour la première fois depuis 8 ans, c’est la seule année où elle n’a pas pu tenir le rythme d’un vlog tous les jours au mois de mars pour les « vlogmars ».

Marie Lopez avoue aussi « avoir peur de ce que ça va devenir après ». C’est pour cela que la jeune vidéaste a décidé de revenir à une publication par semaine sur sa chaine principale avec quelques fois une vidéo bonus quand elle veut et peut.

Pour en savoir plus sur le SOPK, rendez-vous sur cet article.
Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s