TikTok veut protéger ses utilisateurs avec de nouvelles options

TikTok. 5,7 millions de dollars. C’est le montant de l’amende infligé à l’application musicale TikTok par la Federal Trade Commission (FTC) aux Etats-Unis. Une première outre-atlantique. Selon cette dernière, la plateforme a collecté de manière illégale des données sur les enfants.

Ca n’est pas le seul problème de l’application qui a été pointé du doigt dernièrement. Dans une vidéo publiée en novembre 2018, le YouTubeur « Le roi des rats » avait mené une enquête sur l’envers du décor de la plateforme. Ses utilisateurs sont très jeunes et souvent habillés de mini-short ou de brassière. Une hypersexualisation qui a attiré de nombreux pédophiles. De quoi inquiéter les parents… Ca n’est pas tout! De nombreux défis les plus loufoques les uns que les autres s’avèrent dangereux. Certains utilisateurs subissent aussi du cyberharcèlement.

Des comportements et commentaires déplacés qui sont arrivés jusqu’aux oreilles de la police nationale. Le 19 novembre 2018, elle a posté un message sur Twitter pour alerter les parents. « Votre ado utilise TikTok? Attention, il est peut-être la cible de propositions sexuelles mal-intentionnées ».

Comment fait TikTok pour rassurer ses utilisateurs et leurs parents? Dans un communiqué de presse publié le 20 mars dernier, l’application a lancé une nouvelle option. Comme sur les réseaux sociaux tels que YouTube, l’utilisateur peut lister les mots qu’il ne souhaite plus voir apparaître dans les commentaires. Au total, il est possible d’en sélectionner une trentaine. Cette nouvelle fonction est disponible dans tous les pays. Selon l’application, elle permet aux utilisateurs de « gérer leur présence en ligne d’une manière sûre ».

Ca n’est pas tout. TikTok soumet aussi aux personnes sur l’application des vidéos explicatives dans lesquelles sont détaillées différentes fonctionnalités visant elles aussi à protéger ses utilisateurs. Ces derniers peuvent choisir les personnes qui les suivent, celles qui peuvent commenter ou encore mettre leur compte en privé.

De simples options qui pourront peut-être rassurer les 72 millions d’utilisateurs dans le monde.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s