Jhon Rachid ne reçoit que des propositions de « rôles pétés » au cinéma

Cinéma. Ce mercredi 27 février, le nouveau film de Mohamed Hamidi sort en salle. Dans « Jusqu’ici tout va bien », le réalisateur y raconte la vie d’une agence de communication parisienne, contrainte de se délocaliser à la Courneuve.

Au casting, nous pouvons retrouver Gilles Lellouche, Malik Bentalha, ou encore Sabrina Ouazani. Un YouTubeur s’est aussi faufilé parmi les acteurs, Jhon Rachid. Un petit rôle qui lui permet de rester quelques minutes à l’écran, une première. Pourtant le vidéaste est aussi apparu dans la série « Cherif », « Taxi 5 » ou encore « Le bureau des légendes » avec le même type de profil: un jeune de banlieue, un voleur ou un terroriste.

En janvier 2017, Mohamed Ketfi de son vrai expliquait en avoir marre d’être sollicité pour jouer les mêmes personnages. « En France j’en suis à mon 189348647151651 ème casting que je refuse pour jouer un Terroriste. Je l’ai déjà fait dans « Le bureau des légendes » ça l’a fait et plus jamais », avouait-il.  Pourtant aujourd’hui encore, le cinéma ne semble pas lui donner ce qu’il souhaite…

YouTube comme CV

Dans une interview du site Winamax en décembre dernier, Jhon Rachid confesse combien il est difficile pour lui de trouver des personnages qui lui conviennent. « On ne me propose que des rôles pétés ou des passages d’une demi-seconde », raconte-t-il. Dans Paris Match, il fait le même constat: aujourd’hui, on ne lui propose jamais des rôles différents d’un terroriste ou d’un voleur pour une bonne raison selon lui. « Encore maintenant, les acteurs arabes en France, à part deux, trois exceptions n’ont pas trop le choix sur les rôles qu’on leur propose », détaille-t-il.

Pour prouver au petit monde du cinéma et de la télévision qu’il sait jouer, le vidéaste utilise YouTube comme un CV pour y partager son talent. Il est convaincu que le travail paie mais à un certain prix. Il finance lui-même et avec ses abonnés ses court-métrages  diffusés sur la plateforme. « YouTube me permet d’être actif en attendant qu’on me propose des trucs, et si on me propose rien comme c’est le cas actuellement, je prouve que je sais faire. À force de prouver que tu sais faire ça finit par marcher », poursuit le Lyonnais.

Jhon Rachid a décidé de ne plus attendre que les portes s’ouvrent. Le vidéaste s’éclate pour le moment sur YouTube en réalisant des court-métrages léchés comme « Jour de pluie » qui lui a valu de bonnes critiques.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s