Pourquoi certains YouTubeurs regrettent l’ancien YouTube

YouTube. « L’ancien Youtube ça nous manque ». C’est ainsi que Léna Situations débute sa vidéo avec Styleto et Mayadorable. Ca n’est pas la seule à faire référence dans ses créations au début des YouTubeurs.

Et vous, vous n’êtes pas nostalgique tu temps où l’image et le son des vidéos n’étaient pas tops mais ça ne dérangeait personne? Des sketchs de « Un panda moqueur » dans sa chambre? Des images en contre-plongée des vidéastes qui réalisaient des podcasts? Tant de petits détails qui, si je t’en parle, vont te rappeler de bons souvenirs. D’ailleurs, certains vidéastes semblent retourner quelques années en arrière…

Dans cet article je me souviens de ces quelques petits éléments qui rappellent le YouTube d’il y a 5-6 ans. N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaires!

***

Les anciennes vidéos: Il y a quelques années, les vidéastes n’étaient pas aussi bien équipés que maintenant. Pour leurs abonnés, une « simple » vidéo face caméra leur suffisait. Les podcasts de Norman et Cyprien cartonnait alors qu’aujourd’hui les supers productions à la Carlito et Mcfly sont devenues monnaie courante.

Dans sa dernière vidéo, Emma CakeCup reprend tout ce qui a fait le succès des podcasteurs. Face caméra, les sketchs se suivent rapidement, c’est tourné au même endroit…

 

Les challenge et les TAGS: rappelez-vous de ces vidéos plutôt marrantes. Plusieurs YouTubeurs se retrouvaient sur une même vidéo pour réaliser des challenge. L’idée était de les découvrir un peu plus tout en s’amusant: à chaque mauvaise réponse ils avaient un gage. Un mauvais sympa que l’on passait le dimanche matin avec son vidéaste préféré.

 

 

Les chaines collaboratives: si vous regardez des vidéos depuis les années 2010, vous devez vous souvenir de ces chaines collaboratives ou plusieurs vidéastes postaient une vidéo quotidiennement. C’était l’occasion de découvrir différents comptes et avec des univers bien à eux.

Les titres: les abonnés râlent souvent contre les titres des YouTubeurs. Pourquoi? Parce qu’ils les considèrent comme « pute à clic » c’est-à-dire bien trop accrocheur pour ce qu’il se passe en réalité dans leur vidéo. Simon Puech a reçu récemment ce type de commentaires. Sur Twitter, il explique que ses vues baissent donc il ne peut pas se passer de ce type de titre.

Suis-moi sur Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s