Sur Instagram, à quoi servent les « Share the love »

Instagram. Pour certains, les blogs c’est terminé. Instagram a tout bouleversé et pour de nombreuses blogueuses, la plateforme est devenue très rentable. Les prix demandés pour poster une photo n’ont jamais été révélés mais tout le monde sait pertinemment que les chiffres se rallongent plus le nombre d’abonnés augmentent. S’il est de plus en plus compliqué de se faire une place, certains Instagrameurs ont trouvé l’astuce pour gagner en visibilité.

Avec le dernier algorithme Instagram, les petits comptes ne dépassant pas les 5000 abonnés ont dû mal à s’envoler. En effet, dans la section « découverte » seuls les gros comptes sont mis en avant. Quelle est donc la solution pour avoir plus de visibilité sur le réseau social ?

Le « Share the love » made in Instagram

La solution remonte à l’époque des blogs où des sites coups de coeur étaient partagés dans un article. Des blogueuses comme Song of Style ont permis ainsi de découvrir de très jolis blogs, comme celui-ci. Les Instagrameurs, qui dépassent les 2000 abonnés, ont donc décidé de reprendre cette forme de partage dans leur story pour nous faire découvrir de nouveaux comptes.

Naomi_hrd et _lajosie proposent ainsi presque chaque semaine un « share the love ». Le principe est simple: reposter dans sa story une image expliquant le concept et renvoyant vers leurs deux comptes et bien évidemment d’être abonné. Les deux Instagrameuses partagent ensuite les profils participants qui leurs plaisent dans leur story.

Quelles sont les chances d’être reposté? Ce sont « des comptes qui ont un feed intéressant des jolies photos etc. Des images qui pourraient me plaire et plaire aux copines qui me suivent », expliquent Naomi_hrd au Gens d’Internet.

« Les gros comptes qui reçoivent assez rapidement like et commentaires, sont mis en avant. Alors que les plus petits comptes sont un peu laisser aux oubliettes. Pour gagner un peu de visibilité et un peu d’engagement, il est judicieux de faire ce genre de partages », poursuit-elle. L’échange reste donc essentielle pour ces Instagrameuses. Avec ce type de « Share the love », les deux partis sont gagnants.

Payer pour la story

D’autres ont trouvé un second moyen pour percer plus rapidement sur Instagram. Ils envoient directement un mail aux influenceurs pour leur demander de faire apparaître leurs comptes dans leur story. La demande ne s’arrête pas là puisqu’ils proposent une rémunération à l’influenceur. Face aux nombreux mails de ce type, Horia s’était confiée sur Twitter avouant ne plus « savoir quoi faire » face à ce type de proposition.

La YouTubeuse n’est pas la seule à recevoir ce genre de demandes. Audrey Marshmaloo précise en avoir plusieurs par jour. Pour Djulicious il s’agit d’une société qui envoie le même mail à tout le monde. Une entreprise « en vente pyramidale qui forme des gens à ses stratégies en promettant une commission ». Si les influenceuses ne répondent pas toujours, Patricia B s’est fait insulter après avoir répondu gentiment non.

Suis-moi sur Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s