Mava Chou Vlog, la YouTubeuse qui enflamme les réseaux sociaux

YouTube. Elle ne met pas tout le monde d’accord. Mavachou est le nom de la chaine YouTube familiale tenue par Maeva et Adrien les parents de 4 enfants (Théo, Léo, Libbie, Chloé). Tous les jours, la vidéaste poste des vidéos de son quotidien sur la plateforme. Plus de 110.000 personnes suivent les aventures de la petite famille.

Sur les réseaux sociaux et notamment Instagram, Maeva est connue pour ses coups de gueule. La semaine dernière elle expliquait en story ne pas comprendre le comportement d’une vendeuse. Pendant près de 5 minutes, la YouTubeuse raconte la situation, les questions qu’elle juge absurde avec des mots assez virulents. Elle montre ainsi sans aucun filtre toutes les aventures qu’elle vit au quotidien. Un contenu transparent que semble apprécier sa communauté.

Mais tout le monde n’est pas d’accord. Connue pour son franc parler, la mère de famille alimente des centaines de conversation sur les réseaux sociaux et notamment Twitter. Sur le hashtag #mavachou, on lui reproche l’éducation qu’elle donne aux enfants, son train de vie, une rumeur court que l’argent récolté pour une association n’a pas été envoyé ou encore que sous ses contenus, les commentaires sont censurés.

Les commentaires ne s’arrêtent pas là. En épluchant encore les conversations sur Twitter, certains internautes analysent le nombre de fois où les enfants apparaissent dans les vlogs (très rarement). Ils se trouvent souvent chez « Nini », leur grand-mère pour que les parents puissent travailler correctement. Une critique qui revient d’ailleurs assez souvent: aucune activité pendant les vacances, ni avec les parents comme écrit sur ce tweet qui résume des dizaines d’autres.

Les messages ne s’arrêtent pas là. Les partenariats à gogo dans presque toutes les vidéos sont aussi pointés du doigt. Pourtant la YouTubeuse semble être transparente. Dans une vidéo postée le 4 septembre, Maeva explique qu’il va y en avoir 3-4 à la suite, car elle était en vacances et n’a pas pu les gérer.

Les faits et gestes de la vidéaste sont épiés jusqu’aux réponses qu’elle donne à certains de ses abonnés. Un train de vie qui ne plaît pas à une partie de ses abonnés et qui ne se cachent pas pour le dire. Les commentaires ne semblent pas tant toucher la YouTubeuse qui continue son train de vie normale.

Suis-moi sur Twitter
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s