Pourquoi les relations sont tendues entre les influenceurs et les hôtels de luxe

Influenceurs. Quand les hôtels de luxe ne veulent pas travailler avec des influenceurs, ils le font savoir. Au début de l’année, une YouTubeuse du Royaume-Uni, Elle Darby, avait partagé le mail de refus d’un hôtel. Elle avait proposé au White Moose Café basé à Dublin de venir séjourner gratuitement dans l’établissement en échange de contenus sur les réseaux sociaux. La réponse de l’hôtel a été très claire.

Plusieurs mois après, la relation entre influenceurs et hôtels de luxe ne semble pas s’améliorer. Certains hôtels n’arrivant plus à faire face aux demandes, ne répondent plus ou refusent les collaborations. Récemment, un établissement situé aux Maldives, a expliqué recevoir entre 6 et 7 demandes d’influenceurs par jour. Un autre à Bali peut accumuler jusque 20 demandes quotidiennement, comme l’explique The Atlantic.

Une grande partie des hôtels sont favorables à travailler avec des influenceurs mais restent submergés par les demandes. C’est pourquoi, pour pouvoir séjourner gratuitement ou avec des rabais, les créateurs de contenus doivent passer par des formulaires en ligne. D’autres établissement préfèrent collaborer avec les mêmes personnes, qui n’ont pas acheté d’abonnés et dont les contenus sont de qualité. Ils refusent ainsi les autres. Mais les « non » ne plaisent pas à tout le monde!

meryl-denis

Et quand l’hôtel répond « non », l’influenceur n’hésite pas à le faire savoir sur les réseaux sociaux. Il y a quelques semaines, c’est Emma CakeCup qui a partagé une mésaventure avec un hôtel. Dans une story Instagram où elle semble étonnée, l’influenceuse explique que la réceptionniste d’un hôtel lui a raccroché au nez alors qu’elle demandait à avoir le service de communication pour envisager un partenariat. « J’ai vu qu’il faisait plein de collaboration avec plein d’influenceurs », se justifie la YouTubeuse.

Plus récemment, et dans un autre registre, c’est Vlad Oltean qui a été beaucoup plus loin. Alors qu’il séjourne à l’hôtel Splendid à Cannes, il fait savoir en story Instagram et sur Snapchat qu’il s’est fait voler 20.000 euros dans sa chambre d’hôtel. « J’ai été dormir à l’hôtel Splendid sur la croisette à Cannes, et pendant que je suis parti dîner dehors, on m’a volé 20.000 euros cash que j’avais rangé dans mon sac », détaille-t-il. Pour régler le problème, il a appelé sa communauté à dégrader la note de l’établissement sur Internet. Contacté par mes soins, l’hôtel n’a pas confirmé les faits.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Refus de collaboration, mauvaises aventures… les influenceurs semblent avoir trouvé la parade pour faire de la mauvaise publicité à un établissement qui refuse de collaborer: le faire savoir à leur communauté. Malheureusement, pour plusieurs hôtels, ce n’est pas qu’ils ne veulent pas travailler avec eux, c’est juste qu’ils sont dépassés par les demandes. Ils voudraient choisir les bons influenceurs, pas ceux ayant pris l’habitude de gonfler leurs statistiques mais ne trouvent pas le temps de le faire.

Suis-moi sur Twitter / Instagram

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s