La mise à jour de YouTube sur la monétisation n’arrange personne

YouTube. La plateforme de vidéo n’en a pas fini de faire des malheureux. Alors qu’il y a quelques temps, les vidéos comportant des propos ou des informations offensantes, selon YouTube, étaient systématiquement démonétisées, d’autres vont l’être aussi mais pour des raisons totalement différentes.

Au début du mois de juin, les vidéastes ont reçu un mail de leur network. Dans ce message, il est expliqué qu’à « compter du mois de juin, les nouvelles vidéos comportant du contenu non libre de droits seront automatiquement revendiquées, ce qui entraînera la démonétisation, le blocage ou le strike de la vidéo concernée ». Une nouvelle mise à jour qui n’arrange pas les vidéastes spécialisées dans la culture ou les jeux vidéos (film, musique etc) puisque pour réaliser une critique, ils utilisaient jusqu’ici du contenu qui ne leur appartenait pas.

Certains YouTubeurs qui avaient passé un contrat avec des networks avaient la possibilité d’utiliser du contenu dont ils n’avaient pas les droits. La société faisait en sorte que le robot YouTube ne passe pas sur les chaines qui travaillaient avec eux. Du coup, leurs vidéos n’étaient pas touchées par la démonétisation. Cette clause est désormais terminée.

La fin de cette clause et cette nouvelle mise à jour pose bien évidemment problème aux créateurs de contenu. Ainsi, « In The Panda » explique « j’ai un contrat comme ça moi, c’est ce qui me permet de faire des vidéos avec des extraits de films et tout ». Dorénavant, le vidéaste devra faire attention aux images utilisées.

Et si les YouTubeurs ne respectent pas cette nouvelle règle, la sentence est terrible… YouTube retire complètement la chaine du programme partenaire de la plateforme, c’est-à-dire que les vidéos ne peuvent plus être monétisées.

La démonétisation ne concernera que les « vidéos récentes » précise YouTube dans son post. Quoiqu’il en soit, les créateurs de contenu devront trouver une nouvelle manière de détourner le robot pour continuer à utiliser des images de films ou de jeux vidéos. Certains pensent que les plus touchés seront les « petits YouTubeurs », les gros arrivant à trouver un autre moyen.

Suis-moi sur Twitter !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s